Antisemitismo, breve storia

Versione stampabileSend by emailVersione PDF

Un breve ma significativo documentario del fratello Luc in merito alla nascita dell'antisemitismo. Vediamo ed ascoltiamo come nel tempo varie accuse, infondate, mosse agli ebrei proprio dai cosidetti cristiani hanno prodotto errori, odio, discriminazioni, e crimini efferratissimi. Si consiglia anche l'ascolto dello studio, sei sessioni audioregistrate, del fratello Rinaldo Diprose dal titolo: la teologia della sostituzione, ascoltabile qui.

Qui la presentazione in Power Point dello studio: antisionismo oppure antisemitismo?
Vedi anche questo interessante pdf: Israele, Palestina: storia giudizi e pregiudizi

facebook icona twitter icona google icona whatapps icona

Commenti

Ritratto di alex

« Jérusalem est la capitale de l’Etat d’Israël »… Avec ces mots, le Président Trump a eu le courage de dire une vérité que la plupart des chefs d’Etat n’auraient jamais eu le courage de prononcer… Et pourtant c’est une évidence : la Knesset (le Parlement israélien), la plupart des ministères, le bureau du Président, le bureau du Premier Ministre, se trouvent à Jérusalem. En réalité, cela fait 3000 ans que Jérusalem est la capitale d’Israël vu que c’est la que le Roi (David) avait construit son palais ! Lors de sa campagne électorale, le Président avait été comparé au Roi Cyrus, qui n’était pas juif mais qui avait, de toute évidence, été choisi par Dieu pour accomplir Ses desseins concernant Israël : « Je dis à propos de Cyrus: «Il est mon berger et il accomplira toute ma volonté. Il dira à Jérusalem: ‘Sois reconstruite!’ et au temple: ‘Que tes fondations soient posées!’» (Esaïe 44 :28). Il est certain qu’avec cette déclaration, les travaux pour construire l’Ambassade vont commencer ! En réalité, cela fait 22 ans que le transfert de l’Ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem avait été voté par le gouvernement américain. Donc, ce n’est pas une « nouvelle idée » ! Quant au Temple, on sait que les objets qui serviront au culte dans le 3ème Temple sont déjà prêts (inclus la Menorah en or, le chandelier à 7 branches, symbole de l’Etat d’Israël aujourd’hui…) Donc, avec cette déclaration, on entre dans une nouvelle ère. Serait-ce donc la fin de la « période » dont Jésus parlait dans Luc 21 :24 ? « Jérusalem sera piétinée par des non-Juifs jusqu'à ce que la période accordée aux nations prenne fin. » Si oui, alors nous devons nous attendre à ce que les choses se mettent en place et s’accélèrent. Le mot « piétinée » pourrait aussi vouloir dire « imposé » par les « nations » et cette situation se termine donc avec cette reconnaissance. Le gouvernement de la République Tchèque et celui des Philippines ont fait suite à cette déclaration en signalant, qu’eux aussi, ont l’intention de déménager leur Ambassade à Jérusalem ! Certains journaux voient dans ce changement une espèce de complot non pas « Judéo-maçonnique » (comme c’est souvent le cas), mais « évangélique » ! Il est vrai que, rien qu’aux Etats-Unis, on ne dénombre pas moins de 50 millions de chrétiens qui prient pour « la paix de Jérusalem » (Psaume 122 :6) et qui soutiennent Israël. Cependant, un nouveau sondage révèle que parmi la nouvelle génération, ce soutien à Israël a tendance à diminuer. Serait-ce dû à l’influence des médias constamment opposés à Israël ou à celle des « réseaux sociaux » qui façonnent l’opinion de la plupart des jeunes et qui sont eux aussi envahis par des « antisionistes » ? En tous cas, le « Jerusalem Post » fait état de ces choses dans son article daté le 7 décembre (le lendemain de la déclaration de Trump)  http://www.jpost.com/American-Politics/Support-for-Israel-from-younger-evangelicals-dropping-517144  Dans cet article, lucide et réaliste, cette phrase pourrait expliquer le pourquoi de cette diminution du soutien de la part des jeunes : « Younger people are less familiar with the Bible and increasingly moved by social justice concepts. That means they are easy targets for pro-Palestinian narratives.” En d’autres mots: « Les jeunes connaissent moins bien la Bible et ils sont de plus en plus émus par des concepts de justice sociale. Cela veut dire qu’ils deviennent des cibles faciles pour le discours pro-Palestinien » La conclusion de cet article est que « Les jeunes de ce millénium ne sont pas contre Israël, mais il existe parmi eux un certain nombre d’indécis… » Alors, le défi sera de convaincre ces « indécis » de la place et du rôle d’Israël dans le plan de Dieu. J’espère que ceux qui enseignent ces jeunes finiront par adopter ce verset « Pour l’amour de Sion je ne me tairai point, Pour l’amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos, Jusqu’à ce que son salut paraisse, comme l’aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s’allume. » (Esaïe 62 :1) car Jérusalem est la ville où le « Roi des Juifs » a donné Sa vie pour nous, c’est là qu’Il est ressuscité, c’est de là qu’Il est monté au ciel et c’est là qu’Il reviendra !  

Luc HENRIST

8 décembre 2017

Opera evangelica a favore dei non vedenti

luce fra le tenebre

Opera evangelica per sordi

sordi evangelici

La chiesa perseguitata

Pregare ed aiutare

salvati per servire

Il vangelo tra gli stranieri

meta